Pompe à vide

Pour quoi faire ?

Stratification sur un moule : un sac en plastique enferme la pièce à mouler et la pompe fait le vide dans le sac , la fibre vient s'ajuster sous vide à la forme du moule. .

Placages sur aglos ou contreplaqués (ameublement par exemple ) pour coller parfaitement un placage avec une bonne colle (vinylique à bois ) il faut soit une presse de la taille de la pièce soit enfermer la pièce et ses morceaux de placages positionnés et encollés dans un sac à vide .

En dehors de la question de la pompe il faut aussi veiller à avoir un sac de bonne qualité et pas trop de fuites pour épargner le compresseur et avoir
un vide satisfaisant .
assez épais pour ne pas risquer une déchirure, insensible au polyvinyl, (ou bien recouvrir la pièce par un film polyéthylène même très fin avant la mise en sac.
souple pour suivre sans problème les contours du moule.
le polyéthylène vendu par polyplan ne m'a pas donné satisfaction , trop fragile .j'ai trouvé en supermarché du bricolage de la toile cirée transparente pour mettre sur une table de cuisine souple , assez épaisse mais n'ayantt pas de certitude quant à la nature du plastique je l'ai protégée comme indiqué ci dessus .
Autre chose : prévoir plus grand que nécessaire se manière à ce que le plastique ne soit pas gêné au moment du vide contraignant des plis indésirables sur les bords du moule en particulier .

Pour de petites pièces de capotages Le mieux compte tenu des faibles quantités de platre à manipuler :

Puis ensuite finir au papiuer de verre fin oe au chiffon le fond de l'empreinte plâtre .
ensuite , le tratifié sera appliqué avec la pompe à vide .


Fermeture du sac

J'ai vu je ne sais plus où une astuce un tube plastique fendu sur la longueur qui vient s'emboiter sur un tube en cuivre écroui en "piégeant " la chausette" en plastique .
(Polyplan vend de l'anneau plastique en differentes largeurs)

On peut fermer ce tube de polyethilène d'un coté par du scotch ou en le soudant avec un appareil genre de ceux qui servent à souder les sacs alimentaires.

ou encore mieux le souder http://perso.wanadoo.fr/ballonsolaire/thermosoudure.htm
ment facile solide et étanche (j'ai rempli le sac avec 10 d'eau sans une fuite et sans casser le sac ) en gros il s'agit de faire fondre ensemble 1.5 à 2 centimètres du bord de 2 feuilles de polyéthylène à l'aide d'un pistolet à air chaud ...

merci à l'inventeur! .

mais on ne peut pas le coller . ça c'est la mauvaise nouvelle . pour la bonne (nouvelle c'est qu'en principe la résine n'accroche pas dessus donc on peut protéger le moule avec .

Pour l'ouverture qui doit être refermée rapidement il faut rouver un moyen .. rapide de fermer une fois la pièce à stratifier dedans
sinon du scotch mais pour ne pas détruire le sac en enlevant le scotch ...

Autre solution : 2 tubes en PVC de 40 emboités après avoir fendu l'un d'eux et on piège le film plastique entre les 2.

la bordure du tube coupé a été recouverte de scotch pour ne pas risquer d'abimer le plastique du sac. (en fait là c'est du 32 , le 40 va mieux)

(Bref le délicat dans tout ça c'est de faire un sac qui ne fuit pas trop ..)


mais fendre sur toute la longueur un tube c'est pas si aisé .ensuite évaluer le secteur à couper ...

Solution la plus facile

 

Pour l'orifice sur lequel la pompe à vide vient aspirer j'ai utilisé du tube fileté (rayon electricité ) 2 écrous et des joints de plomberie en fibre collés à l'écrou .

Ci contre le morceau de chambre à air est juste là pour la protection du plastique .

Plusieurs couches de scotch emballage font plutôt mieux car de toute manières à part le scotch je n'ai rien trouvé qui colle sur le polyéthilène (néoprène =0)

 

la rondelle libre permet de ne pas torturer le sac au serrage de l'écrou.
Par ailleurs penser à protéger le sac en vis à vis de la valve . lors de la dépression la valve risque de crever le sac . j'ai collé un bout de chambre à air .
Lors de la mise sous vide la depression a tendance à) coller les parois du sac sur elles mêmes, gênant l'aspiration . Une solution faire cheminer une corde entre le sac et le stratifié qu'on pose au dernier moment par dessus une bande de polyéthilène .

Manipuler le sac avec beaucoup de précautions la moindre aspérité sur la table risque de le crever (petits trous presque invisibles qui compromettent le vide )
éventuellement garnir la table avec un tissu épais non agressif ou de la mousse camping ,protéger les bords éventuellement agressifs de la plaque de support du moule
pour protéger le sac emballer éventuellement par un premier sac plus souple (non fermé puis le sac a vide ) intérieur et extérieur

Prévoir large pour le sac s'il est trop juste son application au vide sera gênée .Pour l'épaisseur du sac il y a un compromis à trouver entre épaisseur pour la solidité et souplesse pour épouser les formes au vide .

 

 

La pompe

 

Investissement 15 Euros

Pour que ça marche il faut 3 élement :

 

  • 1 compresseur
  • un vacuostat réglable
  • une tempo réglable

 



Le compresseur

Un vieux compressur de Frigo récupéré dans une déchetterie (le plus dur c'est de convaincre le gardien ): il aspire d'un coté , refoule de l'autre .
Il y a 2 cordons électriques qui sortent du compresseur lorsque vous allez le récupérer 1 avec la prise sans commentaire et un autre vers le frigo .

Il faudra raccorder sur celui là le contact de démarrage du compresseur (anciennement le thermostat)
sur le mien(de cordon , il y avait 3 fils 1 noir un marron un bleu .
le marron est la phase qui va faire un tour par le contact thermostat avant d'aller au compresseur , le noir est le retour du contact qui amène la phase au compresseur Le bleu un neutre pour le retour éclairage du frigo (à laisser de coté ).

l'avantage du compresseur de frigo : on peut se servir de la sortie qui souffle pour un aérographe .. pas essayé mais parait que ça marche !


 

 

Le vacuostat

De ma composition Il faut arreter le compresseur lorsque la pression (dépréssion dans ce cas )voulue est atteinte .
1 boite de conserve 1 couvercle de pot de confiture quii s'encastre .
1 microcontact R/T
20cm de gros fil de fer
1écrou de 4
1 vis de 4
2 rondelles de bois découpées à la scie cloche
un peu de joint silicone
une rondelle plastique souple et plat (Une viielle bouteille de nettoyant à vitre par exemple )
2 bouts de tubes polyamide ou alu ou 2 vieux corps de stylo à bille cylindriques
un peu de colle araldite epoxy.
un peu de colle Néoprène et 2 bandes de carton gauffré
1 domino de connexion

 

Je crois que je n'ai rien oublié




Acces du tube à vide

Percer le fond de la boite et la rondelle de bois (avec des fruit au sirop ça fait aussi bien qu'avec des coeurs d'arttichauts!)au diamètre du tube
coller le tube à l'araldite dans la rondelle , et la rondelle sur le fond de la boite en faisant traverser le tube dans la boite.(ci dessus)

Membrane ci dessous :decouper au plus juste , au diamètre intérieur la rondelle de plastique. puis coller 1 ou 2 bandes de carton à la néoprène sur le flanc intérieur de la boite qui serviront de support à la membrane (du même coté que l'accès du tube à vide) .
enduire de silicone le rebord des bandes de cartons , placer la membrane , tartiner le bord de la membrane avec du silicone .laisser sécher 24h.(attention à ce que la membrane reste bien calée contre son support.

 

 

Le contact réglable du vacuostat .

Pour fermer le coté éventré de la boite de conserve se procurer un couvercle de pot de confiture
percer au diamètre du tube polyamide (diamètre interieur jus assez pour passer un fil de fer )

Comme pour le coté accès tube à vide coller une rondelle en bois
passer le fil de fer à travers le recourber coté membrane à 90 °
coté exterieur fixer un ecrou dans une boucle du fil de fer à travers lequel on posera un bout de tige filetée qui servira de réglage
pour la valeur du vide souhaité .
enduire l'extrémité du fil de fer d'araldite ferme la boite en laisant reposer l'extrémité du fil de fer contre la membrane , laisser séche la colle
Sur la rondelle en bois , coller un peti L en alu ou en tôle assez rigide sur lequelon installera le microcontact collé araldite ).
Coller un petit U de tôle sur la patte du microcontact (il en existe je crois qui ont déjà ce "U" )
de manière à fixer la position de la vis de réglage .


 


Si c'était à refaire je manchonnerai les 2 tiges

dans un domino pour pouvoir démonter .

L'autre bout de la tige doit venir se coller sur

la membrane (accrocher pour cela une petite plaque en tôle sur la tige pour avoir une surface de collage suffisante

 

Si vous prenez de la tôle de boite de conserve poncez là avant collage araldite . il y a un vernis ou je ne sais quoi qui compromet le collage une fois sur 2.

 

La temporisation de redémarrage

Afin de limiter le nombre de redémarrages du compresseur
Un kit temporisation ectronique à base du Ne555 . Plus courte sera la tempo , plus stable la pression .

Un juste milieu à trouver entre la fréquence des redémarrages et la gamme de pressions.

 

Il existe des flopées de kits tempo dans les magasins d'électronique : le petit truc auquel il faut faire attention en achetant c'est le potentiomètre de réglage
en général il est microscopique et prévu sur le circuit imprimé.Par ailleurs il y a les "logarithmiques et les linéaires "choisir un linéaire (dans ce cas le réglage de la tempo est très délicat avec un logarithmique .

 

 

 

Si j'avais à le refaire ..

, peut être comme ça pour le vacuostat :

Avantage ça serait facilement démontable (yaka ouvrir le couvercle du pot de confiture pour avoir acces au mécanisme et dévisser le raccord pour

changer la membrane .

La commande réglable


ou bien avec une boite de bonbons quality street . l'idéal serait une boite cylindrique en tôle avec un couvercle en plastique souple .

D'autres réalisations

http://perso.wanadoo.fr/th.regis/mcs/astuces/pompe_a_vide/pompe_a_vide.html

http://bruno.walter1.free.fr/HTML/presses.htm

http://www.revol.fr/pages/Appareil.asp ?idSousFamille=889 (c'est un hydroéjecteur prix modique qui permet de faire le vide à condition d'avoir un débit d'eau

(par exemple une pompe de machine à laver)

Bon : en piste !

ça marche ! mais attention . (remarques diverses)


Il faut veiller à la mise sous vide qu'aucun pli du plastique ne vienne obturer le raccord ,   que l'aspiration se fasse harmonieusement autour de la pièce .
Manipuler le sac avec d'extrèmes précautions , le moindre petit trou et c'est fichu.
Si c'était à refaire je doublerais peut être le sac celui de dessu protégeant celui de dessous .
Un conseil mettre un tissus épais ou une vieille couverture sur la table de travail qui évitera tout aggression du sac .Vérifier une dernière fois l'éatnchéité et le fonctionnement du vacuostat . (Si je dis ça c'est que j'ai eu des déceptions... )
  Un conseil : si vous devez tester l'étanchéité de votre montage remplissez le sac de vieux journaux en partie car lorsque le sac est vide les parois se collent les unes sur les autre bouchant les trous ou fentes qui ne sont pas facile à détecter sur un grand sac .
Epaisseur du sac : trop mince = trop fragile trop épais = peine à suivre les contours correctement .    
étanchéité/ vacuostat   plus il y a de fuites plus il y ara de redémarrages de la pompe et travail du vacuostat: si la panne survient c'est la galère ..;
En revanche le polyéthilène ne colle pas à la résine et même si votre sac ne fait pas bien étanchéité , la bonne nouvelle c'est qu'il vous évitera en partie de respirer des vapeurs de résine tout le long du séchage .   Autre surprise : lors de l'enduction d'une première couche j'avais le sentiment de pas assez de résine : erreur une fois sec cl'aspect était glacé .
le vide et la pression du sac répartit très bien les excès de résine.
L'étalement de la résine au pinceau: ne s'il n'est pas parfait , la résine est ensuite répartie par le sac à vide .
  Etanchéité de la valve : reste à trouver la solution miracle. Mais pas trop de problèmes

L'excès de résine: normalement avec le microporeux et le feutrele probleme est résolu: inconvénient on voit moins bien ce qu'il se passe dessous .
Idéal avoir des courbures plus douces au niveau des plans de joint quite à perdre un peu de volume ?
  Délicat : le sac lors de la mise sous vide sur une forme convexe esr obligé de faire des plis , en soi ce n'est pas gênant, mais s'il y a un excès de résine il va se loger dans ces plis , cela donne un aspect de surface moins bon: pour le reservoir d'essence ce n'est pas un probleme , on peut de toute maniere poncer ces aspérités et même finir avec une couche microballons /résine à poncer .